« Au bout de chaque tige, il y a une fleur, seule la longueur de la tige varie. »

Une #citationdulundi provenant à nouveau d’un ami durant mes études. Des poètes mes potes, je vous le dis…

Aujourd’hui 3 juillet, c’est notre anniversaire de mariage civil avec Corinne (7 ans précisément).

Quand, étudiant, je m’inquiétais au sujet de mon avenir amoureux / conjugal, mon ami Yannick (vachement plus âgé… et plus grand que moi) me sortait cette « citation ».

Traduction (oui même la poésie nécessite parfois une explication) : la rencontre finit par arriver, il faut accepter d’attendre… et souvent provoquer la chance ai-je envie de préciser.

Alors ma chérie, si j’ai eu le sentiment que l’attente fut longue, je sais aujourd’hui qu’elle en valait la peine et que la fleur est magnifique !

Et puis je sais aussi que l’attente fut encore plus longue pour toi 😉

Enfin, comme je suis un grand poète, je n’ai pas attendu ce post pour te souhaiter un joyeux anniversaire de mariage. Je t’ai appelé ce midi et j’ai même réussi à te surprendre… avant que tu ne te ressaisisses avec cet éclair de lucidité lui-aussi d’une grande poésie : « Oh mais cette date tu ne l’as pas partagée dans le calendrier familial (« calendrier famille » partagé de l’iPhone NDLR). Chez nous, la poésie, vraiment, c’est une seconde nature !

Alors ma chérie pour ce soir, n’oublie pas le Kamasutra que mes potes m’avaient offert sur CD-rom pour mes 25 ans… Il doit nous rester deux-trois trucs à découvrir.

Voilà un post qui va donner du baume au cœur aux plus de 18 millions de « célibataires » que compte la France (selon le dernier recensement INSEE)…

Amis et confrères poètes, bien le bonjour chez vous.

#essec for ever

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Champs obligatoire sont signalés par : *