Être un héros aujourd’hui : le cas de Johnny

//Être un héros aujourd’hui : le cas de Johnny
Être un héros aujourd’hui : le cas de Johnny - Jérôme Adam - Conférencier Entrepreneur

Parmi tous les témoignages qui ont accompagné la mort de Johnny Hallyday, cette phrase d’Emmanuel Macron a retenu mon attention :

« J’ai souvent dit qu’il fallait des héros pour qu’un pays soit grand. »

Le mot « héros » m’a interpellé. Johnny était-il un héros ? Je me suis demandé si soulever les foules, rassembler des millions de fans, traverser les générations, être l’idole des jeunes en chantant et se défonçant à renfort d’alcool et de drogue font d’un personnage un héros. Puis j’ai regardé la définition de « héros » dans Le petit Larousse :

  • « Personne qui se distingue par sa bravoure, ses mérites exceptionnels, etc. : Des soldats morts en héros.
  • Principal personnage d’une œuvre littéraire, dramatique, cinématographique : Les héroïnes de Racine.
  • Personne à qui est arrivée une aventure, qui a joué le principal rôle dans une certaine situation. »

Avec cette 3ème partie de la définition, il m’a semblé pouvoir affirmer que Johnny était un héros. Le héros de la vague yéyé, l’incarnation vedette de « Salut les copains », le fer de lance de l’arrivée en France d’une nouvelle musique…

Un héros que je connaissais mal. Certes, durant mon enfance, mon père nous avait parlé à plusieurs reprises des concerts de Johnny, ponctuant souvent son récit d’un amusant « Johnny va tout casser ». Mais pour autant pas un seul disque de Johnny à la maison. Parmi les + de 1000 coffrets rock et blues de mon frère, je n’ai retrouvé aucun album de Johnny. Les goûts et les couleurs, ça ne se discute pas.

Alors les innombrables témoignages dans les médias et sur les réseaux sociaux, les émissions qui ont envahi les chaînes TV et radio la semaine dernière m’ont permis de mieux appréhender ce que pouvait représenter Johnny dans notre culture populaire, de saisir pourquoi certains le voyaient comme un héros. Et quand j’ai saturé, j’ai tout simplement débranché le poste. J’ai pensé que dès la semaine suivante d’autres informations rempliraient l’actualité. Avec toutefois la pensée que malheureusement nous n’entendrions pas ou pas assez les héros du quotidien.

Ceux qui s’investissent chaque jour, qui bravent les vents contraires, qui tentent d’œuvrer pour un monde meilleur, qui défendent des idées hors des sentiers battus… et qui n’ont pas la visibilité qu’ils mériteraient, précisément parce qu’ils ne rentrent pas dans le moule. Des personnes qui ne font pas de bruit et qui rejoignent la 1ère partie de la définition du « héros ».

#citationdulundi

Categories

Recent Posts

2018-04-06T10:05:05+00:00