La force de la parole prononcée.

La force de la parole prononcée.

Vendredi soir, c’était atelier Bento à la maison. J’avais proposé à Muriel, fondatrice de Libellule et Sakura, d’organiser chez nous cet atelier collectif qu’elle propose d’ordinaire chez elle. J’avais envie de soutenir le lancement de son activité et de passer un bon moment entre amis.

Muriel et moi avions bloqué une date et je m’étais engagé auprès d’elle à réunir un groupe de personnes. Il était hors de question pour moi de faire marche arrière. Rien d’extraordinaire dans le cas présent. Juste l’envie de respecter ma parole. Une envie, un besoin aussi.

De façon générale, je suis mal à l’aise quand mes actes ne suivent pas mes paroles. J’ai besoin d’aligner l’un et l’autre. En m’imposant cette ligne de conduite, je me mets certes de la pression, parfois un peu trop, mais la cohérence est pour moi très importante. Lorsque j’arrive à aligner ma parole et mes actes, je me sens bien. Que ce soit pour des petites choses comme la promesse d’organiser un Bento ou des choses plus complexes à réaliser, à atteindre. Du coup, j’essaye de faire attention à ce que je dis, de faire attention avant de m’engager.

« Tu es maitre de la parole que tu n’as pas prononcée, mais la parole que tu as prononcée est ton maître. » (Proverbe chinois)
Ou : « Tu es le maître des paroles que tu n’as pas prononcées. Mais tu es l’esclave de celles que tu as laissées échapper. » (Lao Tseu)

PS : pardon d’évoquer un proverbe chinois et de l’illustrer par un plat japonais… Comme si vue d’ici, c’était la même culture 😉

#citationdulundi

En savoir plus sur Libellule et Sakura :

www.libelluleetsakura.com

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Champs obligatoire sont signalés par : *