« Mécénat : savoir donner pour recevoir »

///« Mécénat : savoir donner pour recevoir »

Vous voulez vous engager ? Vous êtes solo ou à la tête d’une petite entreprise et vous pensez que le mécénat n’est pas fait pour vous ? 🧐

Logo Admical Le portail du mécénat

Au-delà des bénéfices souvent évoqués par les grandes organisations (image de marque, notoriété, marque employeur, fidélisation…) savez-vous que le mécénat concourt à rendre heureux ? ☺️

Pensez aux autres bénéfices induits par votre engagement individuel et collectif :

  • Prise de conscience de votre capacité à agir au lieu de subir les événements.
  • Réduction de votre sentiment d’impuissance et de la déprime qui va avec.
  • Amélioration de votre écoute et présence à l’autre.
  • Augmentation de votre sentiment d’utilité.
  • Renforcement de l’estime de soi.
  • Développement de la confiance en soi.

Souvent, l’influence de chacun est réduite mais additionnée à celle des autres, son impact peut se révéler d’une efficacité redoutable.

Dans cette interview donnée à Admical, le portail du mécénat, je fais ainsi référence à l’article de mon blog : « S’attacher avant tout à la personne et à ses idées, c’est jouissif ».

Plus largement, durant cette interview, je reviens sur l’origine de mon engagement et le choix des projets que nous soutenons mon épouse et moi.

Lire l’article sur le portail Admical « MÉCÉNAT : SAVOIR DONNER POUR RECEVOIR »

Partagez cet article :

Categories

Recent Posts

2019-11-08T12:31:08+01:00 8 novembre 2019|Médias|

2 Commentaires

  1. Stéphane Truphème 9 novembre 2019 à 10 h 24 min - Répondre

    Bonjour Jérôme,

    Ton article est super inspirant, merci ! Je me pose toutefois une question qui me taraude depuis un certain temps. Je suis bien tenté pour agir et m’engager dans le mécénat, mais je n’ai aucune idée de comment commencer : choix des actions ? Choix des asso à soutenir ? Comment être certain que ce soit utile ? … As-tu des conseils à donner sur cette problématique du démarrage ? Merci !

    • Jérôme Adam 9 novembre 2019 à 12 h 20 min - Répondre

      Merci pour le côté « inspirant » 😉
      D’abord côté approche, un peu comme sur le Web où il faut savoir donner pour recevoir (sans contenu, pas de visiteur et d’intérêt de l’internaute), le mécénat peut être perçu comme une source de rencontres et de plaisirs intenses en contrepartie de son soutien. Il ne se limite pas à une question financière / fiscale.
      Ensuite, côté méthode, quid d’être dans le Test and Learn? Commence par un projet / une action qui te plait, pour lequel tu as un coup de coeur puis vois comment ça se passe et apprends à te situer, à doser ton engagement. Il faut parfois ouvrir plusieurs portes avant de trouver celle qui nous convient.

Laisser un commentaire